Comme dans tous les autres domaines, les promesses « vertes » se multiplient également dans l’industrie de la résine. Mais est-ce que cela fait sens d’annoncer qu’une résine est écologique ? Comment expliquer que certains mettent cet argument de l’avant ? Quels éléments prendre en compte pour savoir si votre résine est véritablement respectueuse de votre environnement et de votre santé ?

La résine époxy est-elle dangereuse pour la santé ?

On entend beaucoup de craintes à l’égard de l’époxy. Elles sont notamment suscitées par une confusion avec les résines polyester composées, elles, de styrène. Les résines polyester sont en effet très mal odorantes et susceptibles de dégagements nocifs pour la santé.

En revanche, les résines époxy ne doivent pas susciter de craintes exagérées. Le principal problème sanitaire reconnu demeure celui des allergies au contact de la peau : les dermatites. Comme toutes les allergies, elles peuvent être plus ou moins limitées, plus ou moins soudaines . Certaines personnes développent des réactions qu’au bout de quelques années alors qu’elles n’avaient jamais connu de problèmes auparavant.

gants de protection époxy

 

 

C’est donc pour cette raison qu’il est toujours plus prudent de manipuler la résine avec des gants, des lunettes et des vêtements de protection de façon à prévenir les risques de contact et d’éclaboussures.

De façon générale, l’époxy ( résine et durcisseur) ne représente donc pas de danger majeur pour la santé. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un produit chimique qui, comme tel nécessite des précautions d’usage. On doit également recommander de le tenir hors de portée des enfants ( comme la plupart de vos nettoyants ménagers ).

Y a -t-il davantage de risques pour l’environnement ?

La résine époxy est-elle dangereuse pour l’environnement ?

En règle générale, lorsqu’on parle de résines thermodurcissables, époxy, polyuréthane ou silicone, on considère que ces produits, une fois catalysés sont totalement inertes et donc sans danger pour l’environnement.

Ainsi, lorsque votre résine époxy est intégralement polymérisée, elle ne peut causer de risque de contamination dans l’environnement.

Cela est tout particulièrement vrai si :

1- On effectue une préparation et un mélange parfait. Il faut donc impérativementrespecter le ratio et mélanger adéquatementla résine et le durcisseur pour vous assurer d’une polymérisation complète, c’est à dire que la chaîne moléculaire est intégralement refermée. (Toutes les molécules contenues dans les parties A et B dans leur versions liquides, se sont assemblées lorsque le produit une fois mélangé est devenu solide)

2- On opte pour une résine formulées sur une base 100 % solide. Cela signifie que le système ne contient ni eau, ni solvant. En privilégiant des systèmes époxydes exempts de tout Composés Organiques Volatiles COV ( VOC en anglais), vous vous assurez qu’une fois le mélange résine/durcisseur polymérisé, vous n’aurez aucune émanation de solvant.

Qu’y -a- t’il derrière la promesse d’une résine dite « écologique »?

Cependant, la question de la pertinence d’une résine écologique, survient dans un contexte où certains produits sont apparus sur le marché en mettant en avant le fait qu’ils étaient formulés à base d’ingrédients bio-sourcés, de légumineuses ou d’autre ingrédients d’origine végétale.

Un tel argument mérite l’attention du consommateur averti qui devrait alors se poser les questions suivantes:

1- Qu’elle est la part de ses additifs dans la formule?

2- Peut-on considérer qu’un produit gagne nécessairement ses galons de « naturalité » parce qu’on ajoute dans la formule quelques substances d’origine végétale ( peut être seulement à des doses infinitésimales ?! ) ? Le reste de la formule est-il toujours constitué des matières premières que l’on retrouve communément dans les époxys ?

3- En quoi ces additifs améliorent-ils la formule et donc et surtout vos résultats quand vous travaillez avec ce produit ?

Pour l’heure, il me semble toutefois que ces questions demeurent sans réponse . Pire, cela suscite toujours plus de questionnements sur le besoin du manufacturier d’insister sur l’aspect innovant de ce type de formulation dans le monde des résines thermodurcissables sans que cela ne soit étayé d’aucune démonstration ou explication scientifique.

Poussons le raisonnement plus loin. Quel est le bienfondé écologique d’un tel détournement de matières premières d’origine agricole . Faire pousser des matières végétales ( à coup de pesticides et à grand renfort d’arrosage), les détourner du marché agro-alimentaire pour les ajouter dans des formules chimiques, sans preuve de bénéfices, est-ce véritablement écologiquement responsable ?

En résumé : que retenir ?

Le consommateur ne devrait pas se laisser leurrer devant de fumeuses promesses d’inspiration vaguement véganes ou écologiques ! Dans ce marché, comme dans d’autres, le greenwashingest une arme marketing utilisée par certains manufacturiers qui surfent sur une vague écologique prétendument rassurante pour vendre davantage. L’étiquette verte n’est jamais gage de produit naturel.

En réalité, quelle est la valeur ajoutée d’additifs végétaux dans un époxy? En quoi cela améliore t-il le produit ? Les résultats sont -il meilleurs parce qu’on y a ajouté un peu de végétal ? A ce jour, aucun manufacturier n’a fait la démonstration sérieuse d’un avantage écologique quelconque de leur formule d’époxy en mettant un peu de verdure dans le contenant et sur l’étiquette.

Quand vient le temps de choisir votre résine, la qualité de produit devrait toujours demeurer LE critère numéro #1.

Cette qualité ne tient probablement pas au fait qu’on ajoute à sa composition quelque additif végétal que ce soit. En outre, s’il fallait ne retenir qu’un critère sur lequel fonder l’analyse d’une résine « responsable » pour votre environnement, ce serait celui de l’absence de COV.

Souvenez-vous qu’en priorisant des systèmes époxy, 100 % solides, formulés sans COV , qui vous garantissent une sélection dematières premières haute gamme, vous faites assurément les choix les plus sécuritaires et les plus respectueux de l’environnement !

Un acheteur/consommateur de résine éclairé en vaut deux… à bon entendeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.